Migrants à la Vieille Chapelle : ma lettre au Préfet

Aujourd’hui, j’apprends avec stupéfaction la réquisition de logements de l’association ADOMA, par les services de la préfecture, pour l’hébergement de migrants à la Vieille Chapelle dans le 8ème ! J’ai envoyé immédiatement une lettre au préfet Stéphane BOUILLON pour faire part de mon opposition à cette mesure brutale, prise sans préparation ni concertation ou information. J’aurais volontiers participé à une réunion permettant de traiter dans un esprit constructif et participatif, et surtout avec humanité la problématique qui se pose à nous.

14523018_1246271865404133_6658889289716312587_n-2

Tags:
Aucun commentaire

Poster un commentaire

seize − 10 =